Accueil
Blandine Vernier
Ecrits Libres
Une séance d'Atelier
Les Ateliers proposés
A vous la plume
Contacts
 


Franchir le pas, poussé par la curiosité et le désir d’écrire, en venant à un atelier d’écriture est une première démarche. Souvent, les appréhensions du « suis-je capable », « j’étais nul à l’école », ne facilitent pas la tâche… La première rencontre apporte des réponses bien surprenantes ! C’est tout d’abord l’accueil d’une animatrice et d’un groupe. Si vous vous posez des questions, vos voisins de table s’en posent aussi !

Lors d’une séance, il y a toujours une première proposition, que j’appelle « mise en plume », Chacun arrive d’un contexte différent, et il n’est pas toujours évident de se plonger ainsi directement dans l’écriture. Et puis l’horaire de l’atelier ne correspond pas forcément à votre temps personnel propice à l’écriture. La mise en plume est là pour se rassurer, se faire plaisir avec les mots qui coulent tout seul, drôles et étonnants.

Ensuite, selon le temps dont on dispose, je propose une voire deux ouvertures, en lien avec le thème. Je les bâtis pour qu’elles soient « déclic d’écriture ». Qu’elles vous mettent sur une piste, différente pour chacun bien sûr, mais qui parle, fasse écho à chacun. Partant toujours de mon questionnement personnel, ma conviction première étant que l’on ne peut faire écrire les autres, que si soi-même on écrit, je me pose toujours cette question : cette proposition me mettrait-elle en écriture ? Faire écho, trouver sa résonnance intérieure à partir des propositions. Les contraintes qu’elles contiennent sont génératrices de création, elles permettent d’aller voir ce qui se cache, ce que l’on ne soupçonnait pas.

L’atelier nous entraîne aussi par la dynamique du groupe. Les lectures des textes sont toujours un enrichissement personnel. Une surprise ! A partir de la même consigne, ils ont souvent si peu de chose en commun !

Attentive à ce que chacun rencontre pleinement son écriture, j’ai pris le parti de ne pas écrire pendant les séances ou alors occasionnellement pour être à votre écoute, quand les mots butent et se ferment. Je suis d’autant plus sensible à ces difficultés pour y être moi-même confrontée !

Ensuite, vient le temps des retours qui est une des particularités d’écrits libres. Ecrire dans un groupe, c’est en attendre l’écoute mais aussi les impressions, les avis sur son écriture. Quelle que soit la consigne, je prends le temps nécessaire pour en savourer l’essence, y être attentive. Suite à cet échange, j’essaye de vous guider dans votre écriture. Celle qui vous donne satisfaction, certes parfois dans l’effort, mais qui a, en tous cas la gageure d’être de vous. Des pistes sont proposées, chacun par la suite étant  libre de les exploiter ou non.